© 2013 pages réalisées par Leclercq JLuc

Jumelage de la Vallée d'Auge


Coquainvilliers - Le Breuil en Auge - Fierville les Parcs – Manerbe - Manneville la Pipard - Le Torquesne

Le Breuil en Auge

Superficie          : 939 ha

Population 2012  : 985 ha.

Habitants           : Les Breuillois

Origine du nom    : de breuil "réserve de chasse" ou "petit bois entouré d'un mur ou d'une haie"
Site internet       : http://www.lebreuilenauge.com/

Coordonnées GPS : 49° 13' 37’’ Nord 00° 13' 34’’ Est

 "

L'occupation de ce territoire remonte à la préhistoire.
Pendant des siècles, des bateaux à fond plat, les gabares, ont transporté des marchandises entre la mer et Lisieux. Des quais étaient disséminés le long de la Touques.


Ce site, à vocation essentiellement agricole jusqu'en 1860, voit son développement s'accélérer après la construction de la ligne de chemin de fer Lisieux-Deauville permettant aux parisiens de se rendre aux bains de mer.

La gare du Breuil connaît un trafic important : bois, sucre, cacao (chocolaterie Shall installée jusqu'en 1946 à la place de l'ex filature et aujourd'hui distillerie du Château du Breuil), pommes, bétail, cidre..
Le Breuil prend le nom de Breuil en Auge au XXe siècle.

Aujourd'hui, un peu à l'écart de l'axe routier CD579 suite à la mise en place d'une déviation, ce bourg comprend une excellente école, des commerces de proximité, quelques petites industries.


C'est, avec Coquainvilliers, une des communes les plus importantes du jumelage.


Je vous recommande de visiter le
Château du Breuil (et sa dégustation de Calvados)